Le gris

Le gris

 

gris

 

Le gris seymbolise la neutralité, l'austérité, l'ascétisme, la prudence et l'art du compromis. Il évoque également l'insécurité, l'asservissement, le rationnement et la peur du changement. Le côté passe-partout de la couleur grise en fait aussi un synonyme d'objectivité, de diplomatie, de désintéressment et d'impartialité. Cette couleur recèle un grand potentiel à calmer les esprits échauffés, aide à garder le sang-froid. Par ailleurs, le gris est aussi la couleur associée au brouillard qui obstrue la vue et donc empêche de voir clairement. Sa neutralité peut également ennuyer au point d'engendrer désintéressement et indifférence. Un abus de gris bloque toute expression d'émotion et rend la personne froide, impassible, distante, flegmatique et peut même l'entraîner dans un état de profonde lassitude.

   

Facebook

Rejoignez moi sur